Papillon Rame sur l'Atlantique

5 400 kms à la rame
pour soutenir les familles de soldats
tombés alors qu'ils étaient au service de la nation

Une deuxième aventure !

Après une traversée de l’Atlantique à la rame, en solitaire et sans assistance de 5 500 km en 64 jours
(du 9 décembre 2018 au 10 février 2019),
je souhaite, cette fois, traverser l’Antarctique à pied, en solitaire et sans assistance sur 1 500 à 1 800 km en 60 à 75 jours.

Le site de cette nouvelle aventure

 

64 jours

5 400 Km parcourus

71 000 € COLLECTÉS

Portrait de Christophe PAPILLON

 

“Cette première traversée de l’Atlantique à la rame pour un marin d’eau douce comme moi a été une sacrée aventure ! Je n’ai pas encore réussi à reprendre pied sur terre tellement ce périple s’est transformée en aventure humaine et aujourd’hui m’amène à continuer à avancer dans cette lancée !J’ai la chance d’être entouré d’une famille formidable. Ancien parachutiste, j’ai appris à me connaître, et connais le vrai sens du mot « camaraderie » et de ce qu’est l’ « Esprit d’équipe ».

En traversant l’Atlantique à la rame, j’ai réussi à parcourir 5400 km, en 64 jours, en reliant les îles Canaries à la Martinique. Et cela sans escale ni assistance. Cette traversée a tout le temps été animée par une seule et unique motivation celle d’associer à cette aventure, mes camarades et frères d’armes disparus en service et, à travers eux, tous les soldats morts pour la France afin d’honorer leur mémoire. En m’encourageant tout du long, vous m’avez aidé à réaliser ce défi et je tiens d’ores et déjà à vous remercier.

Depuis mon retour, je mets tout en œuvre pour vous faire honneur et aller au-devant des organismes, structures, associations, écoles…afin d’aider les associations d’anciens combattants qui soutiennent les orphelins et familles des soldats tombés pour la France.”

Il m’a fallu un bateau léger, manœuvrable et résistant pour affronter l’Atlantique en toute sécurité.

Le canot utilisé a été donc un monotype insubmersible et auto-redressable, il sera baptisé « RKKD » avec le logo Papillon rame sur l’Atlantique.

Il faut savoir que ce bateau a déjà eu quatre traversées avec Jean François Tardiveau en 2006, Bertrand De Gauiller Des Bordes en 2009, Christophe Dupuy en 2012, Catherine Barroy en 2014 et je fus le cinquième à le manœuvrer !

Caractéristiques : Longueur : 8,00 m ; largeur : 1,60 m ; Poids à vide: 450 kg
Matériaux de construction : Contreplaqué stratifié verre/époxy
Architecte : Jean Michel Viant

64 jours

5 400 Km parcourus

71 000 € COLLECTÉS

SPONSORS

PELUCHE TORTUE

12 € L’Unité

AU PROFIT DE L’ANFEM